Les Revenants de l’impossible amour en tournée en Guadeloupe

Les Revenants de l'impossible amour en tournee

Les Revenants de l’impossible amour, texte de BOLIVAR, prix du meilleur texte dramatique Textes En Paroles 2017, mis en scène par Jean-Erns Marie-Louise, en tournée en Guadeloupe avec le CEDAC du 25 mars au 3 avril 2022.

La Compagnie La Thymélé, basée en Martinique, produit la pièce Les Revenants de l’impossible amour, un texte de BOLIVAR, mis en scène par Jean-Erns Marie-Louise.

Tournée CEDAC

Après deux premières représentations à Tropiques-Atrium, Scène nationale de la Martinique les 15 et 16 mars puis à Saint-Esprit le 19 mars, la pièce fera l’objet d’une tournée en Guadeloupe avec le Collectif des Espaces de Diffusion Artistique et Culturelle (CEDAC), du 25 mars au 3 avril. La tournée CEDAC commencera avec deux séances à l’Artchipel Scène nationale de la Guadeloupe (une scolaire et une tout public) les 25 et 26 mars.

Retrouvez toutes les dates de la tournée sur le site du CEDAC.

Images de répétition à Tropiques-Atrium, Scène nationale de la Martinique.
© Peggy Fargues

Textes En Paroles accompagne la Compagnie La Thymélé

Dans le cadre de sa mission de promotion des écritures dramatiques caribéennes contemporaines, Textes En Paroles accompagne la Compagnie La Thymélé depuis l’origine de ce projet de création et soutient son travail de diffusion en Guadeloupe et en dehors du territoire.

L’objectif de Textes En Paroles est de faire découvrir cette pièce, qui a obtenu le prix du meilleur texte dramatique de sa sélection en 2017, ainsi que son auteur, BOLIVAR. Le texte sera bientôt disponible aux éditions numériques de la Collection Textes En Paroles.

Auteur : BOLIVAR
Mise en scène : Jean-Erns Marie-Louise
Avec :
• Rita Ravier, comédienne
• Ndy Thomas, comédien
• Daniel Dantin, musicien
• Ghassen Fendri, créateur sonore et compositeur
• Hugo Fleurance, créateur lumière
• William Leclercq, régisseur lumière
• Dominique Guesdon, constructeur de décor
• Claude Jean-Joseph et Nathalie Vernes, costumes
• Delphine Rigollaud, accessoiriste et constructrice de décor
• Frédérique Yaghaian, administratrice de production

Résumé

C’est une histoire d’amour entre un homme et une femme, tel un « Roméo et Juliette » joué par les dieux de la mort. Jean-Simon Brutus alias Baron Samedi, dieu de la mort dans le vaudou haïtien et Dame Brigitte alias Gran’n Brigitte, déesse de la mort et épouse de Baron Samedi, développent devant nous un chant d’amour qui aurait pour titre « Je t’aime moi non plus ».

Cette histoire a pour cadre non pas un balcon mais un cimetière… Le cadre est posé. Les personnages parlent du désir et de l’absence du désir, de la trahison, du rapport de classe, qui mettent un frein à l’attirance mutuelle.

Ce texte a des allures koltésiennes sur le commerce du désir ; ce jeu prend une dimension homérique.

Nous voilà projetés dans une tragédie cynique et mystique.

24 mars : Kafé littéraire autour de l’auteur BOLIVAR

En amont de la tournée de la pièce en Guadeloupe, Textes En Paroles organise en collaboration avec le CEDAC, un Kafé littéraire en présence et autour de l’auteur BOLIVAR.

Le Kafé littéraire aura lieu à l’Arawak Hotel Beach Resort le jeudi 24 mars à 18h30.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.